Aaron Cash & Roclan Gonzalez Chavez / Revolucion / Commercial de chez commercial

02 ballet revoluci n guido ohlenbostel03 ballet revoluci n nilz boehme12 ballet revoluci n bernd uhlig

                     Ph. G. Ohlenbostel                                                      Ph. B. Uhlig                                                           Ph. N. Boehme

Ballet Revolucion:

Commercial de chez commercial...

 

Ne vous attendez pas à voir de la danse classique, ni même de la danse contemporaine : bien que quasiment tous issus des plus prestigieuses écoles de Cuba, en particulier de l'Escuela Nacional de Arte ou de l'Escuela Nacional de Ballet, les 19 danseurs et 8 musiciens de cette célèbre troupe se retrouvent dans un show à grand spectacle digne de celui de Patrick Sébastien le samedi soir sur TF1, voire des prestigieuses retransmissions télévisées du Stade de France ou de Bercy. S'il n'y a ni le strass, ni les paillettes, il y a en revanche des éclairages psychédéliques à gogo qui zèbrent l'atmosphère, vous assénant au passage quelques flashes en pleine figure. Toutes les couleurs de l'arc en ciel y passent. Et tout cela sous une avalanche de décibels à en faire trembler les murs et les fauteuils de la salle. Le pire dans l'histoire, c'est que vous ne savez même pas ce que vous écoutez ni que vous voyez, le programme restant totalement muet sur la question. Les quelque 16 pages qui le composent ne contiennent que la biographie des danseurs, celle des musiciens, celle des concepteurs du spectacle et celle des producteurs. Pas le moindre encart ni sur les différents tableaux présentés, ni sur le nom des interprètes, pas la moindre feuille distribuée à l'entrée de la salle dans ce même but... Il vous faut aller sur le web pour apprendre que certains des "tubes" que vous entendez au travers des boules Quies que vous aurez pris le soin de sortir de vos poches ou de votre sac à main pour éviter une surdité inéluctable portent  le nom de Bruno Mars, Usher Rihanna, David Guetta, Beyoncé ou, encore, Prince... Quant aux danseurs, s'il leur arrive de se montrer sous leur meilleur jour, réalisant de véritables prouesses techniques, sauts étourdissants portés acrobatiques et grands jetés éblouissants avec un ensemble parfait, dévoilant leur parfaite maîtrise et leur technicité, ils se trouvent aussi la plupart du temps embringués dans une chorégraphie mièvre et dénuée de toute inventivité, trémoussant leur arrière train de la façon la plus vulgaire. Et pourtant, Aaron Cash, l'un des deux chorégraphes de ce show, fut, au début des années 90, l'un des partenaires de Twyla Tharp et, aussi, l'un des danseurs de la troupe de Mikhaïl Barychnikov. Il est vrai que danseur exceptionnel n'est pas synonyme de chorégraphe... Dommage !

S'il en résulte un spectacle aussi électrisant qu'explosif, mêlant quelques rares figures de danse classique aux ébats sensuels et sauvages d'afro-jazz, de folk et de hip-hop, enflammant les jeunes du fait du rythme et de l'entrain des danseurs et musiciens de cette compagnie, il faut quand même souligner qu'il n'était pas du goût de tous les spectateurs. Mais ne dit-on pas qu'il faut de tout pour faire un monde ?

J.M. Gourreau

01 ballet revoluci n guido ohlenbostel07 ballet revoluci n nilz boehme05 ballet revoluci n nilz boehme quer

               Ph.G. Ohlenbostel                                                      Ph. N. Boehme                                                           Ph. B. Uhlig

Revolucion / Aaron Cash & Roclan Gonzalez Chavez, Casino de Paris, du 22 au 30 mars 2014.

Lorna Lawrie & Marlène Jöbstl / Cris échus Aaron Cash & Roclan Gonzalez Chavez / Revolucion / Casino de Paris / Mars 2014

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau