Chorégraphie - calligraphie / Anne Blayo / L'Harmattan

choregraphie-calligraphie.jpg

Chorégraphie – Calligraphie,

Danse – Pensée

 

Par Anne Blayo, 158 pages, 11 photos en N et B, 13,5 x 21,5 cm, broché, éd. L’Harmattan, Paris, Novembre 2011, 15,50 €.

 

ISBN : 978-2-296-54552-6

 

Calligraphie et chorégraphie sont deux arts au cheminement parallèle qui peuvent s’interpénétrer et se répondre. « Ce n’est pas seulement la main, c’est tout le corps qui s’exprime dans l’acte d’écrire et libère un savoir antérieur, longtemps accumulé », écrivait Hassan Massoudy. Et de poursuivre : « La calligraphie devient la parole du corps, c’est la vitalité bondissante d’un groupe de danseurs sous la direction du chorégraphe. J’aimerais être chorégraphe de mes lettres ».

Suivant ce précepte, l’ouvrage évoque et analyse un travail pédagogique de 5 années né de la rencontre de l’auteur, Anne Blayo, écrivain et peintre, avec une chorégraphe, Maïa Artheix Althabegoïty : son point de départ fut un spectacle de Nikolaïs qui insistait sur le surgissement du geste, moment où le danseur révèle son identité. Au fil des pages, Anne, qui se définit comme « passeur artistique », montre comment elle accompagna la chorégraphe tout au long de son processus de création autour de certains thèmes, la Nature, l’énergie, le bleu volatil, l’Haïku et l’accumulation. Une association destinée à développer ces thèmes - Les Arts mêlés - dont le but principal était la diffusion de la danse contemporaine, fut rapidement créée. De là naquit l’Atelier E (E pour écriture mais aussi élan et expression) réunissant au départ des enfants de 8 à 12 ans et qui avait pour mission de procurer aux élèves la capacité d’inventer et d’improviser puis de les aider à s’extérioriser, à prendre conscience de leur corps et d’eux-mêmes. C’est ce processus créatif réalisé à partir de travaux sur la lettre et les signes calligraphiés par ces « médiatrices de la danse contemporaine » qui est relaté dans ces lignes : l’une comme l’autre, chacune dans son domaine, ont su partager leur expérience en laissant place au talent créatif de chacun, en exacerbant leur désir d’exprimer leur propre monde intérieur, en cherchant à retrouver la véracité du geste par l’improvisation et le jeu.

L'auteur présente également en cinq variations l'idée que la danse serait à l'origine même de la pensée archaïque, une Danse-Pensée qui nous éveillerait au monde par les volutes du corps dans les tâtonnements, bercements, mouvements du nourrisson. Elle développe aussi le fait que la danse contemporaine soit liée à tous les arts et première sans doute dans les rites primitifs, revenant aujourd'hui dans l'art social.

J.M.G.

Chorégraphie - calligraphie / Anne Blayo / L'Harmattan / Novembre 2011

Commentaires (1)

1. anne 22/01/2012

Très flattée et reconnaissante de lire un résumé attractif de mon livre. Je vous en remercie donc. Cependant je regrette que vous n'ayez commenté que la seconde partie de cet essai, l'atelier, alors que je présente en cinq variations l'idée que la danse serait à l'origine même de la pensée archaïque, une Danse-Pensée qui nous éveillerait au monde par les volutes du corps dans les tâtonnements, bercements, mouvements du nourrisson. Je développe aussi que la danse contemporaine est liée à tous les arts et première sans doute dans les rites primitifs, revenant aujourd'hui dans l'art social. Dansez , dansons donc toujours, même sans savoir toujours sur quel pied !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau