Dialogue avec Rothko / Carolyn Carlson / Editions Invenit

carolyn-carlson.jpgDialogue avec Rothko,

(Dialogue with Rothko), par Carolyn Carlson, traduit de l’américain par Jean-Pierre Siméon, 56 pages, 13 x 21 cm, broché avec rabats, éditions Invenit, 4ème trimestre 2011, 12 €.

Une lecture de Untitled (Black, Red over Black on Red) (1964), Mark Rothko, Paris, musée national d’art moderne – Centre Georges Pompidou. En français et anglais.

ISBN :  978-2-9186-9827-2

 

De son vrai nom Marcus Rothkowitz, Mark Rothko est un peintre américain né en Lettonie en 1903 qui émigre vers les Etats-Unis à l’âge de 10 ans, s’y établit et devient professeur de dessin en 1929. Sa carrière artistique ne débute véritablement que dans les années 1950 grâce à l’engouement de certains collectionneurs pour son œuvre. Plusieurs musées américains ou anglais feront l’acquisition de quelques unes de ses toiles dans les années soixante.  Malheureusement, un anévrisme de l’aorte l’empêchera de poursuivre son œuvre comme il le souhaitait et il finira par se suicider en 1970 à New York, ville dans laquelle il s’était établi.

C’est une toile de ce peintre intitulée Black, Red over Black on Red qui a inspiré Carolyn Carlson et qu’elle s’est efforcée de faire parler. Elle en fait une lecture personnelle, tentant d’en décrypter les plus intimes secrets. A t’elle connu Rothko ? On pourrait le croire à la description poétique qui surgit de ses lignes mais, en fait, c’est au sein du pigment rouge et noir imbriqué sur la toile qu’elle a pu lire dans l’âme de l’artiste, le retrouver pour s’unir en pensée à lui comme en rêve, dans un élan visionnaire passionné. Elle s’est fondue dans son tableau : il en ressort un élan de pure poésie.

J.M.G.

Dialogue avec Rothko / Carolyn Carlson / Editions Invenit

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau