L'envers du décor à la Comédie-Française et à l'Opéra de Paris au XIXè siècle

l-envers-du-decor-couverture-1.jpg

 

L’envers du décor

à la Comédie Française et à l’Opéra de Paris au XIXè siècle

Ouvrage sous la direction Catherine Join-Diéterle, avec la collaboration de  Mathias Auclair, Alain Batifoulier, Cécile Coutin, Pauline Girard, Noëlle Guibert, Simon de Tovar, Jacqueline Razgonnikoff, Agathe Sanjuan et Olivia Voisin, 192 pp., 98 photos en couleurs et 87 en N et B, 24 x 22 cm, relié à l’italienne, éd. Gourcuff Gradenigo, Montreuil, Janvier 2012, 29 €.

ISBN : 978-2-353340- 123-9

 

C’est à la faveur de l’exposition L’envers du décor à la Comédie française et à l’Opéra de Paris au XIXè siècle au Centre national du costume de scène et de la scénographie (CNCS) en janvier dernier que ce fort bel ouvrage, largement illustré,  a pu voir le jour. L’art de la mise en scène, des décors et des costumes, né dans les années 1730, atteignit cependant son apogée à l’époque romantique, ce que retrace cet ouvrage qui dévoile les révolutions scéniques, artistiques et techniques apparues à cette période, lesquelles ont influencé tous les arts de la scène jusqu’à nos jours. Au fil des pages, le lecteur pourra découvrir une centaine d’esquisses et de maquettes de décor choisies parmi les spectacles majeurs du XIXè siècle, pour la plupart issues du département des Arts du spectacle du fonds de la Bibliothèque Nationale de France, de la Bibliothèque-musée de L’Opéra National de Paris et du fonds de la Comédie-Française. Le grand intérêt de ce livre, outre de faire une rétrospective historique de cet art, est de présenter en miroir aux décors, des restitutions de ceux-ci en volume, ainsi que des dessins et des images animées, explicitant le fonctionnement des mécanismes de la machinerie nécessaire à la fabrication de l’illusion et de la féérie.

Sont également abordés dans cet ouvrage quelques notions sur l’histoire de l’Opéra et de la Comédie-Française au XIXè siècle, ainsi que sur les décorateurs, chefs machinistes et régisseurs qui y ont exercé leur art. Les chapitres les plus captivants, Secrets de coulisses et Trucs et curiosités, dévoilent d’une part tout ce qui a permis des effets merveilleux, les illusions et transformations « à l’envers du décor », d’autre part tous les artifices des décorateurs et machinistes qui ont donné lieu à la réalisation d’effets étonnants. L’ouvrage se termine par un chapitre sur le décor proprement dit et son évolution. Un document que tout amateur d’art lyrique, chorégraphique ou théâtral se doit de posséder.

J.M. G.

L'envers du décor à la Comédie-Française et à l'Opéra de Paris au XIXè siècle / éd. Gourcuff-Gradenigo / Janvier 2012

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau