Le fil d'Ulysse, Retour sur Maguy Marin / Sabine Prokhoris / Les Presses du réel

livre-maguy-marin-prokhoris.jpgLe fil d’Ulysse

 Retour sur Maguy Marin

 

Par Sabine Prokhoris, 392 pages, 29 ill. en couleurs et 1 en N et B + 2 CD (Quand le travail prend la parole et Description d’un combat, films de S. Prokhoris, 180 mn), 19 x 23,5 cm, broché, ed. Les presses du réel, Dijon, 3ème trimestre 2012, 35€.

 ISBN : 978-2-84066-489-5

 

« L’intrication de l’intime et du plus communément partagé, sur le mode non de la confidence complaisante, mais du questionnement jamais clos, voilà sans doute le moteur le plus profond de la danse de Maguy Marin. »  Ces quelques lignes de Sabine Prokhoris, psychanalyste à qui l’on doit également Fabriques de la danse qui reçut en 2007 le prix du meilleur livre de danse décerné par le Syndicat de la critique, résument de façon concise mais précise l’art, la ligne de conduite et les motivations de l’une des chorégraphes les plus prisées de l’hexagone. Et de préciser également dans la préface de cet ouvrage les interrogations de Maguy en une seule phrase : « La vie, la vie malgré tout, malgré les forces de destruction qui peuvent ravager des existences, ou menacent de les rendre inhumaines, comment s’y prendre pour en témoigner ? »

Cet ouvrage, écrit à un moment clef de la carrière de la chorégraphe, est un travail personnel très argumenté reflétant la grande culture de son auteur. Il débute par une analyse raisonnée, voire une dissection minutieuse de quelques unes des œuvres les plus récentes de la chorégraphe, entre autres de Turba, pièce créée en 2007 sur des textes de Lucrèce et qui évoque la cruauté de la guerre, de Cortex, réflexion sur les cinq sens, de Description d’un combat, histoire d’un guerrier tué dans la tourmente de la guerre de Troie, de Salves qui rapporte la caducité des choses, à l’image de la vie, ou de Faces qui retrace la destinée de la masse humaine dont les rythmes et tressaillements ne cessent de parcourir d’incessants séismes.

La seconde partie évoque le travail de la chorégraphe avec ses interprètes et son compagnon et complice, Denis Mariotte. Elle décrit le travail de la compagnie et la genèse d’une œuvre au travers de divers notes et entretiens. L’ouvrage se termine par la présentation d’un extrait de la partition de Ha ! Ha ! et par le parcours des interprètes de la compagnie.

J.M.G.

Le fil d'Ulysse Retour sur Maguy Marin / Sabine Prokhoris / Les Presses du réel / 3ème trimestre 2012

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau