Les danses exotiques en France, Anne Décoret-Ahiha

 

Les danses exotiques en France, 1880 – 1940,

 

par Anne Décoret-Ahiha, 318 pages, 4 photos couleur et 100 N. et B., 16 x 24 cm, éd. du Centre National de la Danse, Coll. Recherches, Juin 2004, 28 €.

 

 

 

 

ISBN : 2-914124-22-8

 

Les premières représentations en France de danses exotiques – par opposition aux danses occidentales – eurent lieu au Théâtre des Variétés en 1938. Elles prirent leur essor lors de l’exposition universelle de 1889 puis dans les exhibitions ethnologiques. Bals, salons et spectacles de music-hall devinrent ensuite leurs principaux espaces de représentation. Durant les 40 premières années du 20ème siècle, ces danses suscitèrent un véritable engouement, tant chez les spectateurs que chez les danseurs, du fait sans doute de leur caractère érotique manifeste et de leur évocation de l’ailleurs. Des spectacles entiers leur furent consacrés. Certains danseurs occidentaux, en quête de nouveaux langages chorégraphiques s’en inspirèrent pour réaliser des danses « exotisantes ». Une quarantaine de danseurs ou de chorégraphes parmi lesquels Joséphine Baker, Toshi Tomori, Uday Shankar et Féral Benga  ont ainsi été répertoriés et leur parcours analysé par Anne Décoret-Ahiha, anthropologue de la danse, au cours de sa thèse d’université. Cet ouvrage qui mesure l’impact de ces rencontres sur les pratiques sociales et artistiques de la danse en est le prolongement et l’aboutissement.

 

                                                                                                                                                        J.M. G.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau