Mémoires et histoire en danse / I. Launay, S. Pagès / Editions de L'Harmattan

Mémoires et histoire en danse

ouvrage collectif sous la direction d’Isabelle Launay et Sylviane Pagès, 456 pages, illustrations en N et B, broché, 15,5 x 24 cm, L’Harmattan éd., collection Arts 8, Paris 2010, 39,50 €.
I.S.B.N. : 978-2-296-13239-9,

 

Cet ouvrage rassemble les résultats des travaux de quelques chercheurs et enseignants de l’Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis consacrés à la mémoire et à l’histoire de la danse. Bien souvent en effet, les travaux issus de masters ou de doctorats demeurent confidentiels alors que leur originalité et les perspectives qu’ils ouvrent méritent d’être plus largement diffusées.

L’ouvrage comporte 5 parties, la première étant consacrée à la mémoire des œuvres chorégraphiques, la seconde à l’analyse du geste chorégraphique, la troisième aux pratiques d’écriture et de lecture, la quatrième au portrait de l’artiste en danseur et à la construction d’une figure, et la dernière à l’historiographie. Les textes sont signés d’Isabelle Launay et de Sylviane Pagès bien sûr mais aussi de Cyril Lot, Paola Secchin-Braga, Olivier Normand, Raf Geenens, Christine Roquet, Marie Glon, Ninon Prouteau, Marina Nordera, Laetitia Doat, Sanja Andus l’Hotellier, Claude Sorin, Federica Fratagnoli, Anne-Sophie Riegler, Ramsay Burt, J.-C. Paré et Bertrand d’At. Les recherches et travaux portent entre autres sur Isadora Duncan, La Guimard, Peter Van Dyck, Fokine, WaslavNijinsky, Bronislava Nijinska, Lucinda Childs, Jérôme Bel, Rudolf von Laban, André Lévinson, Marie-Madeleine Guimard, Lucinda Childs etc. Ils rendent compte d’une part des avant-gardes chorégraphiques et critiques, d’autre part de la construction de la figure du danseur-interprète et de sa parole, en s’appuyant sur des types de sources très divers. « Toutes ces études entendent placer au cœur de la démarche historique l’analyse de la mouvance des œuvres aux prises avec leurs interprétations, ainsi que la construction du geste. In fine, c’est à une autre façon de penser et d’écrire l’histoire de la danse que le lecteur est convié ».

J.M. G.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau