Traces d'encre / Carolyn Carlson / Actes Sud éd.

traces-d-encre-carolyn-carlson.jpgTraces d’encre,

Calligraphies de Carolyn Carlson, préface de Hassan Massoudi, dédicace de Robert Wilson, 112 pages, 80 illustrations en quadrichromie, 19,6 x 25,5 cm, relié, éd. Actes Sud, Arles, mars 2013, 35€.

ISBN : 978-2-330-00017-2

 

On connaît surtout Carolyn Carlson comme chorégraphe et danseuse, on  connait moins ses étonnants talents en matière de poésie et, surtout, de calligraphie, disciplines artistiques dans lesquelles elle excelle pourtant et qui complètent l’art ô combien éphémère de Terpsichore, « le geste s’évanouissant dès que posé dans l’espace »… Comme l’évoque fort justement dans sa préface le célèbre calligraphe iranien Hassan Massoudi qui a été invité à participer à la pruduction de Métaphore, une œuvre créée en juin 2005 à Istanbul et dans laquelle se côtoyaient danse, musique et calligraphie autour d’un poème de Rumi, « la danse de Carolyn était une calligraphie sans pinceau (…), une calligraphie éphémère, une calligraphie en lumière (…), un envol sans aile où geste et regard tentaient d’atteindre la liberté ».

Cette calligraphie, ode à la nature et à l’unité du monde, inspirée par le bouddhisme zen, est celle que l’on retrouve au fil des pages de ce magnifique ouvrage bilingue, agrémenté de quelques uns de ses poèmes traduits en français par Jean-Pierre Siméon.

J.M.G.

Traces d'encre / Carolyn Carlson / Actes Sud éd. / Mars 2013

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau