Alonzo King / The propelled heart / Le cri du cœur, la danse de l’âme

The propelled heart par le alonzo king lines ballet photo quinn b whartonThe propelled heart 11 5 15 approved brett conway with lisa fischer by quinn b wharton 16x9 706x3972014 02 06 courtneyhenryc book alonzoking 121108351714Alonzo King Lines Ballet :

Le cri du cœur, la danse de l’âme

 

Lisa fischer by renee jones schneiderAlonzo kingUn déferlement de grâce, d’élégance et d’inventivité comme on n’en avait plus vu depuis des lustres. Des figures et des enchainements d’une élégance et d’une beauté à vous couper le souffle. Qui eut cru que la voix de Lisa Fischer pût contenir et faire rejaillir sur les danseurs d’Alonzo King une telle chaleur, une telle émotion, une telle  générosité ? Qui eut cru qu’ils puissent dès lors faire ricocher ces sentiments avec une telle puissance sur les spectateurs subjugués ? Car c’est bien de cela dont il s’agit. Comme nombre d’autres artistes de toutes obédiences, tels Mike Jagger, Beyoncé,  Lisa Turner, Lou Reed ou même les Rolling Stones, Alonzo King a été touché par le charisme de la cantatrice, enfoui au plus profond de son être et, surtout, par sa voix grave et céleste tout à la fois. N’a-t-elle d’ailleurs pas reçu plusieurs "Grammy Awards"* dont celui de la meilleure performance vocale en 1992 pour son How can I ease the pain ? (Comment puis-je soulager la douleur ?), chant poignant qui a d’ailleurs été utilisé dans cette soirée comme support à deux pas-de-deux d’une beauté innénarable? Car la chaleur de sa voix et l’immatérialité de ses vocalises eurent le pouvoir d’embraser tant le chorégraphe que les danseurs. Son chant ruisselait sur leur peau, pénétrait dans leur chair, leur arrachait un long cri souvent douloureux, imprimant à leur être tout entier une gestuelle issue des tréfonds de l’âme, ce qui lui conférait une force communicative peu commune, subjuguant totalement les spectateurs.

Alonzo king 02Qbw propelled heart kara wilkes lisa fischer 1000Qbw propelled heart jeffrey van sciver courtney henry lisa fischer 1000

 

Photos Alonzo King Lines Ballet

 

Rien d’étonnant d’ailleurs à ce que Alonzo King, grand admirateur de Balanchine et émule d’Alvin Ailey dont il a été l’élève et l’interprète et dont il a hérité la sensualité, ait été séduit par les complaintes incantatoires de cette artiste. La griffe de ce chorégraphe, rompu aux techniques de la danse classique, de la danse jazz et de la danse contemporaine, est d’une élégance qui n’a d’égale que son éclat. Son style extrêmement particulier résulte d’un mixage de ces trois disciplines poussées à un degré de virtuosité comparable à celui de Forsythe qui le reconnait d’ailleurs comme « l’un des véritables maîtres de ballet de notre époque ». Alliant l’intelligence à l’instinct, Alonzo King, tout comme Lisa Fischer, a été lui aussi lauréat de l’une des plus grandes récompenses artistiques aux USA en 2005, le "Bessie Awards"** du meilleur chorégraphe. La caractéristique de son style est l’utilisation de « l’improvisation structurée » tout en prenant soin d’étirer le mouvement jusqu’à ses plus extrêmes limites, jusqu’à la désarticulation des corps. Bien que souvent tordus, déhanchés, cassés, leurs lignes restent toutefois toujours harmonieuses et épurées, prolongées à l’infini, et leurs mouvements toujours légers, parfaitement maîtrisés, chargés d’une très grande humanité. S’ils évoquent l’espérance, la joie, l’amour, la pureté, la beauté dont notre nature est empreinte, ils suggèrent aussi la misère et les tourments qui tenaillent notre monde, et ce avec une puissance incommensurable. Ce faisant, ils magnifient le chant de Lisa Fischer, à l’instar de Judith Jamison chez Alvin Ailey, les deux arts entrant en résonnance l’un avec l’autre, suscitant un florilège d’émotions plus profondes les unes que les autres. Si tous les interprètes s’avèrent remarquables, il faut néanmoins attribuer une mention particulière à Adji Cissoko et à Jeffrey Van Sciver mais, surtout, à Yujin Kim, laquelle est parvenue à allier à la force de sa danse une incroyable immatérialité.

J.M. Gourreau

The propelled heart / Alonzo King, Théâtre National de la danse Chaillot, du 9 au 16 mars 2018.

Alonzo king page 6209 144651 cover

* Récompenses créées en 1958 et décernées chaque année aux Etats-Unis par la National Academy of recording arts and sciences afin d'honorer les meilleurs artistes et les meilleurs techniciens dans le domaine de la musique.

** Les Bessie Awards, ou New York Dance and Performance Awards, nommés en hommage à Bessie Schönberg (1906-1997), sont une récompense annuelle new-yorkaise attribuée depuis 1984 à des chorégraphes novateurs de danse contemporaine qui se sont produits sur une scène de la ville au cours de l'année écoulée.

 

Alonzo King / The propelled heart / Théâtre de Chaillot / Mars 2018

Ajouter un commentaire