Camille Mutel / Nicole Mossoux / Vânia Vaneau /Pour tous les goûts, sous toutes les formes

Mutel c etna 06 micadanses 19 09 16Mutel c etna 14 micadanses 19 09 16Mutel c etna 08 micadanses 19 09 16 1

Etna / Camille Mutel

Photos J.M. Gourreau

Camille Mutel, Nicole Mossoux et Patrick Bonté, Vânia Vaneau :

Pour tous les goûts, sous toutes les formes…

 

Un nouveau festival d’automne ? Au fond, pourquoi pas… L’inventivité de Christophe Martin, le dynamique directeur-administrateur de Micadanses, n’a pas de bornes quand il s’agit de promouvoir de jeunes chorégraphes. Pas question en effet de se contenter de « Faits d’hiver » en janvier et de « Faits maison » en juin lorsque l’on a sous sa patte - entendez en résidence - de jeunes et talentueux danseurs qui ne peuvent pas toujours bénéficier d'une programmation! Il faut bien dans ce cas élaborer autre chose, tout en aguichant le spectateur. « Bien faits », tel est le fruit de ses cogitations qui a pris un départ fulgurant dans une salle presque trop petite pour accueillir les spectateurs qui se pressaient à ses portes... A la différence des deux autres manifestations, il s'agit d'un festival composé de courtes pièces de thématiques différentes, pour ne pas dire diamétralement opposées, totalement élaborées en son sein. Un festival qui, au cours de sa programmation,  ne verra pas moins de quatre créations signées Christine Armanger, Aurélie Berland, Adhley Chen, Nicolas Maloufi et Bettina Masson.

La soirée d’ouverture, surprenante par son éclectisme et la qualité des œuvres présentées, débuta par un étonnant solo de Camille Mutel, Etna, tout en lenteur et en finesse, dont le rythme avait pour effet d’exacerber l’esthétique des lignes de son corps et la puissance de son mouvement.  Un solo voluptueux, charnel, lascif et sauvage, d’un éclat, d’une beauté et d’une profondeur incommensurables, parfois empreint d’un zeste de mystère, mettant parfaitement en valeur l’harmonie des formes corporelles de cette très belle danseuse que n’aurait sûrement pas renié Jean-Auguste Dominique Ingres.

Mossoux n bonte p vice versa 05 micadanses 19 09 16Mossoux n bonte p vice versa 10 micadanses 19 09 16Mossoux n bonte p vice versa 01 micadanses 19 09 16

Vice versa / Nicole Mossoux

Rupture radicale avec Vice Versa, un duo répétitif et lancinant de Nicole Mossoux et Patrick Bonté pour deux de ses danseuses fétiches, Frauke Mariën et Shantala Pèpe, lesquelles ont évoqué - martelé devrais-je dire - certains effets de la violence dans un monde où l’Homme se trouve happé dans un engrenage dont il ne peut plus s'extraire. Un rythme infernal dominé par la jalousie, la cruauté et la vengeance et marqué par une sarabande de déhanchements et de torsions dont les deux "siamoises" ne parviendront à échapper qu’en s’épaulant après une prise de conscience salvatrice inespérée.

Vaneau v variation sur blanc 12 micadanses 19 09 16Vaneau v variation sur blanc 04 micadanses 19 09 16Vaneau v variation sur blanc 13 micadanses 19 09 16 2

Variations sur Blanc / Vânia Vaneau

La dernière œuvre du programme, Variation sur Blanc de Vânia Vaneau, s'avéra également une pièce déconcertante, installation plastique de personnages masqués aux atours multicolores évoluant dans un univers de percussions assourdissantes, et qui vont progressivement se mettre en branle, tournoyant comme des toupies à l'instar de derviches embarqués dans un voyage énigmatique censé passer de l’organique au tragique, avant de sombrer dans le chaos. Déroutant.

J.M. Gourreau

Etna / Camille Mutel, Vice Versa / Nicole Mossoux & Patrick Bonté, Variation sur Blanc / Vânia Vaneau, Micadanses, Paris, 19 septembre 2016.

 

 

Camille Mutel - Etna / Nicole Mossoux - Vice versa / Vânia Vaneau - Varition sur blanc /

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau