Carlotta Sagna / C'est même pas vrai / Quand le mensonge devient vérité

 

Carlotta Sagna :

Quand le mensonge devient vérité 

Photos J.M. Gourreau 
 

La vie et le mensonge sont synonymes. Qui, en effet, n’a menti, au moins une fois dans sa vie ? Le mensonge  a toujours été omniprésent dans notre société car nous y avons tous recours sitôt qu’on se l’imagine pouvoir nous servir. Entre autres lorsque les choses s’avèrent inextricables et difficiles à gérer.

C’est en cherchant un thème pour Jone San Martin, avec laquelle elle souhaitait à nouveau travailler, que Carlotta Sagna lui proposa cette réflexion sur le mensonge qui, pour elle, pouvait être une vérité modifiée, une vérité qui se trompe de date, comme l’affirmait Claude Rey dans son Eloge du mensonge. « Non dans le but de tromper mais de s’éloigner un petit laps de temps de la réalité » ajouta la chorégraphe.

Il est vrai que, parfois, le mensonge exprime mieux que la vérité ce qui se passe dans l’âme. C’est en tous cas l’impression que nous laissa Jone San Martin après sa trop brève prestation, seule sur scène avec sa poupée comme confidente et sa chaise pour faire bonne contenance. Sa lettre d’adieu à ses parents et sa dépression suicidaire sont le lot de nombreuses jeunes filles de notre époque. Mais le texte concocté par la chorégraphe ne prit réellement vie que lors de ces trop courtes variations qui mettaient son interprète à nu, révélant sa sensibilité, sa fragilité, sa vraie personnalité. L’arrogance dont elle faisait preuve dans son jeu n’était en fait que très superficielle et, en tous cas, facile à casser. Elle en était d’ailleurs pleinement consciente lorsqu’elle lâcha, sans doute contre sa volonté et, dirais-je même, dans un éclair de lucidité : « A force de crier Au loup, personne ne vient plus à notre secours »… Mais l’art de vivre n’est-il pas de croire au mensonge ? Sans lui, la vérité mourrait d’ennui ! 

J.M. Gourreau 

C’est même pas vrai / Carlotta Sagna, La Ferme du Buisson, scène nationale de Marne la Vallée, Février 2010.

Commentaires (1)

1. Laurent Paillier (site web) 25/02/2010

Bonjour,
Pour illustrer cette critique je vous invite à parcourir cette galerie de photographies : http://www.photoshelter.com/c/dance-photos-gallery/gallery/SAGNA-Carlotta-Cest-m-me-pas-vrai/G0000goqc5sdW8H8
Bonne visite

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau