Cindy Van Acker & Marcos Moreau / Element I - Room & Le surréalisme au service de la Révolution / Géométrie euclidienne et surréalisme

Van acker c elementen i room 12 ballet de lorraine montreuil 11 05 16Van acker c elementen i room 08 ballet de lorraine montreuil 11 05 16

 

 

Elementen I - Room / Cindy Van Acker

Photos J.M. Gourreau

 

 

Cindy Van Acker & Marcos Moreau:

Géométrie euclidienne et surréalisme

en ouverture des rencontres chorégraphiques

de Seine-Saint-Denis

 

C’est une compagnie prestigieuse, qui plus est française, qu’Anita Mathieu a invité pour l’ouverture des 34èmes Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint –Denis : Le CCN - Ballet de Lorraine est en effet une des grandes compagnies à diffuser des œuvres du répertoire contemporain, voire avant-gardistes dans notre pays. Au programme, deux œuvres de chorégraphes que l'on a déjà pu admirer lors des éditions précédentes de cette manifestation: Cindy Van Acker, une artiste d'origine belge qui réside aujourd'hui en Suisse, est d'ailleurs une habituée de ces rencontres car elle ne s'y est pas produite moins de six fois depuis 2003...  Belle performance quand on sait que celles-ci sont le creuset contenant le ferment de la danse de demain ! Marcos Moreau quant à lui est d'ascendance espagnole. Il y présentait en 2014 Portland, un solo extrait de sa pièce Maryland où il déployait une vision toute personnelle de l’Amérique et de ses stéréotypes.

Van acker c elementen i room 15 ballet de lorraine montreuil 11 05 16Elementen I - Room de Cindy Van Acker est une œuvre d'une inventivité étonnante, certes agréable à l'œil mais dont l'intérêt ne réside que dans sa construction: le tracé des danseurs et leur position dans l'espace répondent en effet à des principes géométriques régis par le mathématicien grec Euclide dans un ouvrage en treize tomes rédigé trois siècles avant notre ère, Les Eléments, un traité dont les enjeux essentiels sont l'étude des formes et des propriétés des corps naturels, de leurs lignes structurelles, de leur surface, de leur volume dans l'espace. Les raisonnements élaborés sur les figures géométriques présentées portent pour l'essentiel sur leurs intersections et leurs dimensions. Cette pièce, qui modélise donc avec pertinence le monde physique ambiant, fascine et, même, hypnotise par sa géométrie spatiale supportée par une partition du compositeur Alvin Lucier, I am sitting in a room: une œuvre datant de 1969 tout aussi étonnante que la chorégraphie, dans laquelle Lucier s'est enregistré alors qu'il lisait un texte faisant référence à son bégaiement. Il a ensuite rejoué l’enregistrement tout en se ré-enregistrant, et ce, 20 fois de suite, jusqu'à ce qu'au final, du fait de la résonance de la pièce dans laquelle il s'enregistrait, les mots de son texte deviennent des bourdonnements inintelligibles, remplacés uniquement par la résonance des harmonies et des sons du texte lui-même.

Morau m le surrealisme au service de la revolution 04 ballet de lorraine montreuil 11 05 16Morau m le surrealisme au service de la revolution 05 ballet de lorraine montreuil 11 05 16

 

 

Le surréalisme au service de la révolution / Marcos Morau

 

 

Le surréalisme au service de la Révolution de Marcos Morau est une pièce tout aussi fascinante à condition d'en posséder les clés, ce qui n'est pas nécessairement le cas pour tout le monde. En préambule à l'œuvre, la lecture d'un extrait du chapitre 5 des Béatitudes de saint Matthieu, extraites du Sermon sur la montagne, béatitudes qui relèvent de la thématique de la justice: "Bien heureux ceux dont le cœur est pur..., ceux qui ont soif de justice..., ceux qui souffrent..., ceux qui ont faim"..., textes complétés par une vingtaine d'autres, actualisés mais de la même veine, dus à Robert Fratini et à Marcos Morau lui-même. Préceptes qui s'avèrent le reflet d'un monde onirique, en fait celui de l'univers intérieur du chorégraphe et qui expliquent le monde tourmenté qui nous est donné à voir. Des images très fortes comme celles de la descente de croix ou encore du Ku Klux Klan symbolisant l'instauration de l'égalité entre les blancs et les noirs sur un fond sonore de tambours, instrument qui, comme l'évoque Buñuel dont il s'est inspiré, fait "trembler le sol sous nos pieds et peut devenir le phénomène porteur d'une révolution". Voilà donc une pièce d'une grande portée symbolique qui confirme le talent de ce chorégraphe auquel fut décerné, en 2013, le prix national du meilleur chorégraphe de danse du Ministère de la Culture espagnol.

J.M. Gourreau

Morau m le surrealisme au service de la revolution 09 ballet de lorraine montreuil 11 05 16Element I - Room / Cindy Van Acker & Le surréalisme au service de la Révolution / Marcos Morau, Nouveau Théâtre de Montreuil, 11 mai 2016, dans le cadre des Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis.

 

Cindy Van Acker &Marcos Moreau / Element I - Room & Le surréalisme au service de la Révolution / Montreuil / Mai 2016

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau