Fouad Boussouf / Transe / Sagesse et sérénité

Fouad boussouf transe ph m petitFouad boussof transesaut 1 copieBoussouf f transe 09 orly 22 03 12

                        Photo M. Petit                                                      Photo J.M. Gourreau                                                Photo S. Lefeuvre

Fouad Boussouf :

Sagesse et la sérénité

 

La relecture d'une pièce quelle qu'elle soit permet toujours d'y découvrir de nombreux éléments qui y étaient contenus mais qui nous avaient échappé dès son premier abord. Tel est le cas pour Transe qu'il m'avait été donné de voir lors de sa création en octobre dernier, à l'Institut du monde arabe à Paris. Ce spectacle a en outre beaucoup évolué, il s'est resserré, a été épuré pour acquérir une meilleure compréhension et un plus grand impact. La scénographie d'origine a totalement disparu au profit d'une mise en valeur de la danse et des corps. Si son thème principal, la révolution, est toujours omniprésent du début à la fin, Transe parle désormais davantage de la métamorphose des corps et de l’esprit, abordée sous différents aspects, celui évoquant la révolte du "Printemps arabe" au sein de la société bien sûr, mais aussi celui beaucoup plus profond et plus subtil qui a amené le peuple à une autre forme de pensée, à l'importance de la culture dans la communication, à un rapprochement entre les classes sociales, à une prise de conscience de la femme dans la société: et bien que celles-ci ne soient que deux sur scène au sein de la horde de "mâles", ce sont elles qui mènent la danse, elles qui font preuve d'une plus grande sagesse, elles qui s'avèrent les garantes du savoir. Et la révolte qui sourd de cette pièce ne se trouve pas seulement dans les corps mais aussi dans les textes qui la sous-tendent. A ce titre, la beauté des chants du poète iranien Omar Khayan interprétés avec beaucoup de sensibilité par Ali Reza Ghorbani et leur poésie nous font vibrer et nous émeuvent autant que la danse. La bande son est travaillée dans les moindres détails par Marion Castor, les arrangements ont été réalisés à partir d'enregistrements effectués notamment au Maroc et en Tunisie, couplés à des titres d’artistes plus connus tel Dhafer Youssef ou le Trio Joubran. Les subtiles lumières de Françoise Michel confèrent quant à elles à l'œuvre une profondeur qui lui sied à merveille.

Sur le plan chorégraphique, Transe, écrite dans l’instantané sur et avec les corps de danseurs totalement engagés, ne laisse place à aucune improvisation. Elle révèle un réel travail sur les états de corps, entre autres sur l’indicible et l’invisible. Malgré leur diversité, le chorégraphe a su trouver un langage commun physique et puissant, tout en laissant à chaque danseur sa corporéité, sa technique et ses différences: ceux-ci sont issus de différentes écoles de danse hip hop et de formations diverses, en danse contemporaine notamment. C'est une pièce connectée à la terre, dansée entièrement pieds nus, ce qui lui confère une précision beaucoup plus grande et une qualité de toucher particulière, lesquelles n’empêchent nullement le développement de figures hip hop spectaculaires. En effet, chez Fouad Boussouf, la danse hip hop n’est pas le seul et unique mode d’expression; il cherche à construire son propre vocable, librement, en inventant un corps, celui qui danse, qui vibre, qui vit et partage pleinement les instants forts sur scène, tant et si bien que la tension est présente du début à la fin. Son écriture est réellement contemporaine, non cloisonnée par les codes du hip-hop. Elle met en perspective une danse organique ou les orbes et circonvolutions demeurent des constantes. Le travail de composition circulaire met en œuvre de nombreux tours et spirales, entre autres, celle, fort impressionnante, d’un « derviche » que l’on pourrait interpréter comme un passeur conduisant le peuple vers davantage de sagesse et de sérénité.   

J.M. Gourreau

Transe / Fouad Boussouf, Centre Culturel Aragon-Triolet d'Orly, 22 mars 2014.

 

Fouad Boussouf / Transe / Orly / Mars 2014

Commentaires (1)

1. Turenne (site web) 15/03/2016

Transe, de Fouad Boussouf, est déjà un titre qui me parle énormément. Je découvre ce chorégraphe avec beaucoup de plaisir. J'aime son éclectique modernité face à la diversité ainsi que la force de ses propos à travers la danse.

Cette lecture est tellement belle ! J'imagine toute la profondeur, l'énergie et la beauté de l'oeuvre elle-même.

Merci pour ce magnifique partage !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau