Gregory Maqoma / Exit - Exist / Un poignant retour aux sources.

Exit exist maqoma 01Exit exist maqoma 03Exit exist maqoma 02

 

Ph. Legrandt

Grégory Maqoma :

Un poignant retour aux sources

 

Si Grégory Maqoma est aujourd'hui aussi célèbre dans son pays, l'Afrique du Sud, et que sa réputation a même de loin dépassé ses frontières, c'est que, à l'instar de certains de ses compatriotes, il s'est lancé dans la lutte contre l'apartheid et l'injustice subis depuis plusieurs générations par son peuple. Et ce, non par la parole mais par la danse, un art visuel fédérateur infiniment plus communicatif. Cela lui était d'autant plus facile que Maqoma est un nom extrêmement célèbre dans cette pointe de l'Afrique. Si l'on se réfère à l'histoire, Jongumbsobomvu Maqoma, né en 1798, fut le chef de la tribu Rharhabe, l’une des subdivisions de l’ethnie Xhosa dans la région du Cap. Il dut se battre une grande partie de sa vie contre son père Nagqika, pour maintenir les traditions culturelles de son peuple et empêcher les colons afrikaners de lui ravir ses terres, ses troupeaux et ses richesses ; mais il fut chassé de son territoire en 1829, l’année où son père mourût, et dût s’exiler dans ses terres natales. Il reprit à nouveau les armes en 1934 pour lutter contre une autre vague de colonialisme, engageant une guérilla sans merci qui le rendit célèbre dans toute la province, refoulant l'armée britannique dans les forêts montagneuses de Waterkloof. Mais il finit par être capturé et passa 12 ans de sa vie dans les prisons de Robben Island. Il mourut dans de mystérieuses circonstances en 1873, non sans avoir demandé aux Anglais de rendre ses terres à son peuple.

Déjà présentée avec un immense succès dans ce même théâtre en avril 2013, c'est cette douloureuse histoire que Grégory Maqoma, descendant vraisemblablement de Jongumbsobomvu Maqoma, a choisi d'évoquer à nouveau pour nous, occidentaux, levant ainsi un coin du voile sur l'histoire de l'Afrique du Sud, invitant le public à réfléchir sur ses origines. C'est pourtant pensif, dans un costume irréprochable, tiré à quatre épingles qu'il apparaît de dos sur le plateau, comme s'il ne savait par quel bout commencer son histoire, comme s'il avait peur de ne pas parvenir à nous intéresser. Mais, après un instant de mûre réflexion, il va se départir de son élégant costume de gentleman pour le troquer contre une tenue guerrière, faisant apparaître un corps d'athlète d'une harmonie saisissante. S’en suit un solo poignant, narratif et théâtral, politiquement engagé mais sincère, une danse raffinée mixant danse traditionnelle et danse contemporaine, laissant sourdre l’exceptionnel charisme de l’exécutant, incarnation de son ancêtre. Une métamorphose toutefois soutenue et rendue possible grâce aux mélodies graves, angoissées et poignantes de quatre fabuleux chanteurs noirs accompagnés par un étonnant guitariste-griot, Giuliano Modarelli.

J.M. Gourreau

Maqoma exitexist pic 204 20hoggExit / Exist – Gregory Maqoma, Théâtre des Abbesses, du 17 au 21 mars 2015.

Gregory Maqoma / Exit - Exist / Théâtre des Abbesses / Mars 2015

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau