Paco Decina / La douceur perméable de la rosée / Quand un chorégraphe prend à cœur la préservation de la nature

Paco 1Paco 2

.

.

.

.Photos L. Schneegans

.

.

Paco 02 1Paco Decina :

 

Quand un chorégraphe prend à cœur 

 la préservation de la nature...

 

C'est un véritable recueil d'images que nous livre Paco Decina, de retour d'un fabuleux voyage de quatre mois aux îles Crozet, archipel du sud de l'océan indien, un des cinq districts des Terres Australes et Antarctiques Françaises. Une épopée merveilleuse à la découverte de terres glacées encore quasiment vierges, domaine des manchots, des albatros et autres éléphants de mer où l'Homme ne s'y rend que pour prendre une leçon de vie, où la nature, pour l'instant quasiment sauvegardée, est encore un havre de paix pour cette faune de plus en plus menacée... Une expérience certes éprouvante, austère, spartiate mais ô combien enrichissante que Paco vécut de décembre 2013 à avril 2014, à l'écoute de la nature, à la découverte de ses mystères, à la recherche de son harmonie, de son équilibre et de la paix.

"C'est une histoire simple, un récit sans paroles qui a pour personnage principal la douceur, la perméabilité comme antithèse de la violence", nous dit le chorégraphe. Sur scène trois hommes face aux forces de la nature, tantôt calmes et douces, tantôt mugissantes et déchaînées sur des terres certes inhospitalières pour eux mais presque vierges de toute intrusion humaine et non encore polluées. Ces images qu'il nous montre et nous offre en partage sont celles qui le hantaient encore un mois et demi après son retour de ces contrées lointaines au sein desquelles il eut l'heur de s'immiscer dans la vie des scientifiques, participant à l'étude de la faune, effectuant entre autres la capture et le marquage de manchots dans le but d'améliorer nos connaissances sur leur biologie, qu'il s'agisse de leur mode de vie  en communauté ou de leur adaptation au froid. Un monde sauvage de quiétude et de paix, à l'opposé de celui dans lequel nous nous trouvons obligés de vivre où tout n'est que violence et brutalité. Un monde perdu que le chorégraphe cherche à nous faire embrasser et qui s'avère être le seul qui puisse nous rendre meilleurs et nous permettre de vivre ensemble dans la paix. Un univers qu'il n'est pas prêt d'oublier et qu'il a su nous faire pleinement partager.

J.M. Gourreau

Paco 2 ph m fontainePhoto M. Fontaine

La douceur perméable de la rosée / Paco Decina, Théâtre 71, Malakoff, 5 & 6 mars 2015.

Paco Decina / La douceur perméable de la rosée / Malakoff / Mars 2015

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau