Rodrigo Pederneiras / Grupo Corpo / Triz - Parabelo / Du vif argent

 Grupo corpo parabelo 01Grupocorpo triz 03

.
.
.
;

;

;

Grupo corpo triz 01

             Parabelo - Ph. Grupo Corpo                                       Triz - Ph Grupo Corpo                                        Triz - Ph. Grupo Corpo

Rodrigo Pederneiras :

Du vif argent

 

Grupo Corpo, dont la première apparition en France date de 1994, est sans doute la compagnie de danse brésilienne la plus connue en occident. Elle doit sa célébrité à la prodigieuse technicité et à la sensualité de ses danseurs ainsi qu’à la fluidité étonnante de sa danse. Elle vient à nouveau de nous en donner l’exemple lors de sa récente tournée en France avec deux pièces, Triz et sa pièce fétiche, Parabelo, toutes deux étant l’œuvre de son chorégraphe attitré, Rodrigo Pederneiras. Symphonie en noir et blanc, Triz est une œuvre abstraite très enlevée qui évoque la vie avec ses hauts et ses bas, qui serait un peu monotone sans ses pas de deux d’une grande originalité mettant en valeur la souplesse et la maîtrise technique de ses exécutants. Toutefois, ils sont noyés dans une chorégraphie répétitive sans grand intérêt, fort heureusement soutenue par une partition musicale hétéroclite signée par le musicien brésilien Lenine dont certains passages galvanisent les danseurs. Son originalité tient aussi dans ses costumes séparant le corps par moitié dans le sens de la longueur, offrant au public les deux composantes du même personnage, l’une blanche, l’autre noire qui ont l’heur de se ré-apparier et de se fondre  au cours du spectacle, révélant au public non pas les deux faces des danseurs mais, au contraire, un seul visage, révélant la très grande unité de la compagnie.

Parabelo, créé en 1997 sur des musiques de Tom Zé et José Miguel Wisnik, est une explosion de joie, de frénésie et d'allégresse dans un kaléidoscope de couleurs qui met en avant la vitalité d'un peuple qui ne renie pas sa joie de vivre. Mais, là encore, ces élans frénétiques, ces déhanchements appuyés ne sont pas servis par une chorégraphie bien originale, en fait un mélange de danse classique, contemporaine, folklorique et brésilienne sans grande inventivité... L'excellence des ensembles et la précision fabuleuse des danseurs ne rattrape malheureusement pas la médiocrité et la mièvrerie de la chorégraphie. Il n'empêche pas moins, si l'on n'est pas trop exigeant, que l'on passe un bon moment...

J.M. Gourreau

Grupo corpo parabelo 02

Parabelo - Ph. Grupo Corpo  

Triz & Parabelo / R. Pederneiras, Grupo corpo, Opéra de Massy, 16 avril 2015.

Rodrigo Pederneiras / Grupo Corpo / Triz - Parabelo / Massy / Avril 2015

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau