Zoopsie comedi

Lolita et Beau geste :

 

Pour les jeunes de 7 à 77 ans !

 

Créée à la Biennale de danse de Lyon en 1986, le 26 septembre très exactement, Zoopsie Comedi, qui vient d’être repris sur la scène du Théâtre Jean Vilar de Suresnes, n’a pas pris une ride, ni attrapé le moindre cheveu blanc. A l’époque déjà, cette comédie chorégraphique et musicale aux allures de revue, débridée en diable, avait autant stupéfait que séduit son public. Il faut dire que ses deux protagonistes, Dominique Rebaud et Dominique Boivin, n’y avaient pas été de main morte en demandant à Christian Lacroix de signer les quelque 75 costumes de l’œuvre… Drôlatiques à souhait, comme on aurait pu s’en douter mais aussi d’une inventivité et d’une richesse étonnantes, mêlant avec beaucoup de bonheur cubisme et futurisme...

Clin d’œil aux années soixante, cette œuvre en 14 tableaux est d’une vitalité et d’une esthétique à vous couper le souffle. Quasiment rien de changé par rapport à la création, si ce n’est peut-être le dernier tableau, les lumières et quelques éléments du décor.

En guise de rideau de scène, deux immenses éventails face à face s’ouvrent et se ferment au début et à la fin de chaque tableau. Comme toute revue qui se respecte, les artistes descendent un à un sur scène par un grand escalier d’une blancheur immaculée, lançant, à l’instar d’une Joséphine Baker, un clin d’œil au public : « L’ai-je bien descendu ? » Mais la machine s’emballe bien vite et nos deux compères avec toute leur clique vont emmener le spectateur au delà des frontières et par delà les mers, dans un voyage fantasmagorique au pays des rêves, des contes (nos amis les animaux tels que tortue, pieuvre, porc-épic, voire même, sirène sont aussi de la partie) mais aussi de leur imagination… débridée ! Une magistrale leçon de danses de toutes sortes, claquettes comprises mais aussi de mime, de cirque et de théâtre d’ombres harmonieusement mêlés. Du grand art !

Quand deux chorégraphes de talent mettent leur art en commun, le mélange peut s’avérer détonnant. Dommage qu’ils n’aient pas plus souvent l’idée de se tendre la main…

 

                                                                                                                 J.M. Gourreau

 

 

                                                                    Zoopsie Comedi  -  Photo Dan Aucante

Zoopsie Comedi / D. Rebaud – D. Boivin, Théâtre de Suresnes, Octobre 09.

 

Prochaines représentations : Brétigny, 17 Octobre 09 ; Albertville, 6 novembre ; La Rochelle, 10 et 11 novembre ; Vichy, 14 novembre ; Annecy, 17 et 18 novembre ; Besançon, 24 novembre ; Lons le Saunier, 26 novembre ; Alfortville, 28 novembre ; Cannes, 2 décembre ; Draguignan, 4 décembre ; Meudon, 8 décembre ; Elancourt, 11 décembre ; Clermont-Ferrand, 15 au 17 décembre ; Reims, 29 au 31 décembre ; Quimper, 5 janvier 2010 ; Châlons en Champagne, 12 janvier ; Saint-Valéry, 15 janvier ; Echirolles, 19 janvier ; Tremblay en France, 23 janvier ; Istres, 31 Janvier ; Alès, 2 février ; Compiègne, 4 février ; Angers, 9 février ; Noisy le Grand, 13 février ; Cachan, 16 février ; Biarritz, 20 février.

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau