Fouad Boussouf / A condition / Q

Fouad Boussouf / A condition / Quand la danse devient vecteur de l'intégration sociale

043-401bis-2.jpg

 

dsc0162-1.jpgDéviation                       A condition

                                                                             Photos M. Newton

 

 Fouad Boussouf :

 

Quand la danse devient vecteur de l’intégration sociale

Que de chemin parcouru depuis Déviation, pièce dans laquelle Fouad Boussouf mettait en scène quatre jeunes banlieusards virevoltant insouciamment autour d’une voiture, symbole de l’évasion vers des lieux plus cléments! A condition est en effet une œuvre d’une grande maturité qui évoque les rapports aux autres, les tensions qui se développent lors d’une vie en commun, les conditionnements acquis au fil du temps…

Né au Maroc, Fouad Boussouf qui a fondé sa compagnie Massala en 2001, s’avère un chorégraphe réellement engagé, s’impliquant dans diverses actions socio-éducatives, culturelles et sportives au travers de la danse, dans les banlieues parisiennes surtout. S’il utilise et mêle la danse jazz à la danse contemporaine, au rap et aux disciplines relevant du cirque, son mode d’expression favori reste le hip-hop qu’il enseigne d’ailleurs depuis une dizaine d’années. A son actif, trois chorégraphies seulement, certes d’une écriture encore un peu fragile et hésitante, mais qui témoignent d’une volonté éducative évidente, enjoignant les jeunes de milieux défavorisés à s’intégrer plus profondément et davantage dans la société d’aujourd’hui.

Déviation est une œuvre conçue à l’origine pour être présentée en extérieur. Elle est donnée aujourd’hui pour la première fois au sein d’un théâtre, sur une scène. Ce sont les émeutes de novembre 2005 en région parisienne au cours desquelles des centaines de voitures ont été la proie des flammes qui ont amené le chorégraphe à réfléchir sur le comportement de certains jeunes, en particulier ceux d’origine maghrébine. La pièce évoque les tribulations d’une bande d’adolescents désœuvrés autour d’une voiture qui leur sert de terrain de jeu et qu’ils escaladent dans la plus grande indifférence comme un toboggan, sans penser une seconde à l’importance que ce véhicule peut revêtir dans la vie quotidienne pour son propriétaire. Une œuvre toutefois assez linéaire dans laquelle le chorégraphe a cependant inséré un intéressant solo pour un circassien.

A condition est une pièce plus évoluée, témoignant d’une réflexion plus profonde. Elle met en scène quatre personnages dans un huis-clos, chacun dans son monde, avec ses propres automatismes. De leur rencontre va naître d’abord une méfiance mais ensuite une écoute qui va progressivement modifier leurs comportements, non seulement vis-à-vis des autres mais également vis-à-vis d’eux-mêmes, abolissant peu à peu leur déphasage en les rendant solidaires, afin d’acquérir des comportements responsables et d’éviter les drames. Un questionnement intéressant, d’ailleurs non dénué d’humour, qui laisse présager de pièces plus profondes et plus fortes dans l’avenir.

J.M. Gourreau

 

Déviation et A condition / Fouad Boussouf, Pôle culturel d’Alfortville, Décembre 2011.