Fujieda Mushimaru / Period / Espace culturel Bertin Poirée / Juin 2017

Fujieda Mushimaru / Period / Fascinant

P1180705P1180673P1180662

Photos J.M. Gourreau

Fujieda Mushimaru:

Fascinant

Il est des êtres qui vous subjuguent et effacent vos tourments comme d'un coup de baguette magique. Par leur seule force intérieure, leur assurance tranquille, la bonté et la paix qui émanent de leur âme. Fujieda Mushimaru est de ceux là. Son attitude toute simple qui inspire la confiance nous confère le besoin de se laisser aller, de s'abandonner, de se livrer. Cela fait maintenant 45 ans que ce danseur japonais sillonne les scènes du monde entier. Period est une longue, longue marche pesante et mesurée en pourtour de plateau, marche durant laquelle son passé lui revient par bribes en mémoire. On devine à son regard plein de miséricorde que la vie n'a pas toujours été facile pour lui. De temps à autre, son regard s'illumine d'un sourire qui réchauffe le cœur. Mais il est, parfois aussi, pensif et plus sombre, le visage entrecoupé par un rictus qui en dit long sur les affres qui ont traversé son existence. Son univers est très lyrique mais il déborde aussi de tensions. Rien de bien spectaculaire cependant dans cette marche poétique au cours de laquelle il laisse sourdre ses souvenirs et ses émotions, mais sa concentration, son besoin de partage nous bouleversent et nous atteignent aux tréfonds de notre être. Au travers de sa prestation, l’âme de Kazuo Ohno dans son sublime solo sur La Argentina revenait hanter ma mémoire… Fascinant. 

Les adeptes de butô s'en souviendront peut-être, Fujieda Mushimaru s'est déjà produit sur cette même scène en mai 2013 dans le cadre de la 14ème édition du Butô Festival (voir à cette date dans ces mêmes colonnes). Cet artiste, né à Aichi au Japon en 1952, débute sur scène à l'âge de 20 ans. Il est engagé dans la compagnie théâtrale "Ishin-ha" de 1978 à 1989, date à laquelle il est remarqué par le poète Beat Allen Ginsberg à New York. Il reçoit peu après le plus grand prix de poésie de cette ville des mains de Mr. Allen Ginsburg. Son art dans lequel se côtoient lyrisme et tension peut être caractérisé comme un mixage entre poésie et danse butô. A partir de 1989, Mushimaru se produit en solo et devient lauréat du prix du "Tobita Drama Award" en 1997. Tour à tour acteur, scénariste, écrivain et danseur au niveau international depuis 1972, on le retrouve dans de nombreux organismes artistiques, biennales d'art et festivals du monde entier, notamment aux États-Unis, au Japon, en Corée du Sud, en Chine, à Taiwan, en Inde, au Mexique et, quasiment, dans toute l’Europe... Il vit aujourd'hui en solitaire sur la petite île de Yakushima au sud du Japon.

J.M. Gourreau

Period / Fujieda Mushimaru, Espace Culturel Bertin Poirée, 6 et 7 juin 2017, dans le cadre de la 18ème édition du Butô Festival