Georges Appaix / XYZ ou comment parvenir à ses fins / MAC Créteil / Février 2020

Georges Appaix / XYZ ou comment parvenir à ses fins / La poésie du verbe

Appaix g xyz ou comment parvenir a ses fins 15 creteil 04 02 20Appaix g xyz ou comment parvenir a ses fins 12 creteil 04 02 20Appaix g xyz ou comment parvenir a ses fins 01 creteil 04 02 20

 

Georges Appaix :

La poésie du verbe

 

Appaix g 02XYZ ou comment parvenir à ses fins est une pièce légère, gaie, primesautière, poétique, drôle, ludique, pleine de chaleur, d’allant et d’esprit … Voilà, tout est dit ! Sauf que son titre laisse aussi un arrière goût de nostalgie. Eh, oui, à 57 ans, Georges Appaix a décidé de tirer sa révérence. Cela fait, il est vrai, un peu plus de 35 ans qu’il sillonne les routes de France et de Navarre, dansant avec sa compagnie "La liseuse", avec pour seul but et unique sujet, ceux de faire vibrer la poésie des lettres et des mots. Depuis le début de ce siècle, il n’a eu de cesse d’égrener son abécédaire, enchantant les jeunes et les moins jeunes du monde entier. XYZ ou comment parvenir à ses fins signerait-il la fin de ce manifeste ? En fait, dans cette création, Appaix revisite toute son œuvre. Et il faut bien avouer que ces dernières lettres de l’alphabet affichent et signent la volonté ferme de s’en tenir là et non d’aller plus loin, vers une nouvelle aventure. Ces quelques mots empruntés à Henri Michaux : "J’arrête… Je vais me taire… me taire… Je vais cesser de me manifester", reproduits en exergue sur la page de couverture du livret* qui accompagne le programme, sont inéluctables. Le petit bonhomme qui "va comme j’te pousse, petit mousse", revient finalement définitivement à son port d’attache marseillais. XYZ ou comment parvenir à ses fins  résume et, sans doute, conclut toute une carrière que le chorégraphe est parvenu à construire dans le bonheur, la joie de vivre, la félicité. Sans doute non sans regrets. Il se le répète d’ailleurs lui-même : "Tu as sûrement encore des choses à dire, pertinentes, personnelles. Tu pourrais..." * Mais il y a un moment où il faut bien savoir s’arrêter, comme le dit le proverbe…

 

Appaix g xyz ou comment parvenir a ses fins 28 creteil 04 02 20Appaix g xyz ou comment parvenir a ses fins 23 creteil 04 02 20Appaix g xyz ou comment parvenir a ses fins 03 creteil 04 02 20

Photos J.M. Gourreau

Mais, qu’est-ce donc qui fait que l’on ressorte toujours de ses spectacles le cœur léger, empli d’une joie communicative ? Ce ne sont pourtant pas tellement les phrases ou bons mots en eux-mêmes, empruntés à Diderot, La Fontaine, Deleuze ou autre personnage du même acabit, qui sont capables de plonger le spectateur dans un tel état. Mais bien la gestuelle suscitée par la magie de ces mots, qui engendre, chez les danseurs, un plaisir communicatif par le truchement d’une chorégraphie d’une légèreté sans pareille dont le public partage la création. Des images, des sons, des mouvements, des couleurs, des rythmes, des énigmes qui apparaissent, brillent comme des petits bijoux, nous attirent et disparaissent à peine apparus, comme l’évoque encore le chorégraphe dans son manifeste*…  Georges, on va bougrement les regretter, tes facéties, ton entrain, tes  délicieux jeux de mots… dansés !

J.M. Gourreau

 

Appaix g xyz ou comment parvenir a ses fins 44 creteil 04 02 20Appaix g xyz ou comment parvenir a ses fins 48 creteil 04 02 20Appaix g xyz ou comment parvenir a ses fins 33 creteil 04 02 20 

XYZ ou comment parvenir à ses fins / Georges Appaix, Maison des arts de Créteil, du 4 au 7 février 2020, dans le cadre du Théâtre de la Ville hors les murs et du festival Faits d’hiver.

*J’arrête !, par Georges Appaix & Christine Rodès, livret manifeste de Georges Appaix associé à la création du spectacle, production de La liseuse, juillet 2019.