Les danseurs fous de Strasbourg

Les danseurs fous de Strasbourg, une épidémie de transe collective en 1518 / John Waller / La Nuée Bleue-Tchou

001 11

Les danseurs fous de Strasbourg, une épidémie de transe collective en 1518,

par John Waller, traduit de l'anglais par Laurent Perez, 224 pages, 41 illustrations en N. et B., broché, 15, 5 x 22 cm, La Nuée bleue - Tchou éd., Strasbourg, février 2016, 18 €.

ISBN: 978-2-7107-8897-3

Voilà un passionnant ouvrage, de plus extrêmement bien documenté, sur l'histoire de la danse au Moyen-âge, et qui lève un pan sur les mystères entourant un étrange phénomène de transe spontanée décrit en son temps par le célèbre médecin Paracelse et dont s'étaient inspirés Bosch, Bruegel et Dürer dans certains de leurs tableaux. C'est par la description fascinante et fort imagée de Paracelse sur la folie "dansante" qui étreignit Frau Troffea en Juillet 1518 que débute cet ouvrage, folie qui gagna au moins 400 personnes au cours des deux mois qui suivirent: nombre d'entre elles en moururent de fatigue, de soif ou d'inanition. Ce travail tente d'expliquer les raisons de cet étrange phénomène de délire ou de transe, s'appuyant pour ce faire sur un grand nombre de récits et descriptions historiques, parmi lesquelles celles du médecin et alchimiste Theophrastus von Hohenheim, ainsi que sur des analyses de l'époque plus ou moins confidentielles, outre, bien sûr, les découvertes les plus récentes dans les domaines de l'anthropologie, de la psychologie et des neurosciences. Il n'est pas inintéressant d'apprendre qu'il ne s'agissait pas d'un phénomène isolé mais que l'on recensa en Europe, avant 1518, au moins 7 épisodes de cette "chorémanie". Dans celle qui sévit durant l'été 1374, les chroniqueurs parlent de "milliers d'hommes et de femmes qui dansaient en hurlant de douleur, sautaient en l'air, couraient follement d'un lieu à l'autre en implorant la miséricorde de Dieu et des saints"... Outre l'élucidation de ces faits divers, l'intérêt de cet ouvrage réside essentiellement dans le fait que ce travail a été réalisé par un historien de la médecine, titulaire d'un doctorat d'histoire et de philosophie des sciences de l'Université de Londres qui a déjà à son actif un grand nombre d'articles scientifiques et de livres sur l'histoire de l'hérédité, l'eugénisme et les épidémies scientifiques, garants de l'excellence de ce travail.

J.M.G.