Anne Teresa de Keersmaeker - Work /Travail / Arbeid - Exposition ou répétition de spectacle ?

Windowwork travail arbeid wiels photo by anne van aerschot 2015 1Work travail arbeid 2 home

 

 

Work /Travail / Arbeid

Photos A. Van Aershot

 

 

Anne Teresa de Keersmaeker:

Exposition ou répétition de spectacle ?

Voilà une "exposition" pour le moins déroutante mais fort originale quant à sa conception. Work / Travail / Arbeid tente en effet de répondre à une question soulevée par Anne -Teresa de Keersmaeker, en l'occurrence celle savoir si une chorégraphie pourrait se décliner sous la forme d'une exposition. C'est en travaillant sur Vortex temporum*, une pièce sur la musique "spectrale" éponyme du compositeur français Gérard Grisey que la chorégraphe belge en eut l'idée. En effet, dans cette œuvre, chaque danseur, associé à l’un des sept musiciens, édifie sa partition dansée selon la gestuelle propre à chaque instrumentiste. Un dialogue très étroit s'établit par conséquent entre danse et musique, les danseurs incarnant les instruments dans son essence même. La chorégraphie quant à elle est élaborée par couches successives imbriquées les unes dans les autres, à l'image d'un millefeuilles, de nouveaux éléments s'adjoignant ou se retirant au fur et à mesure du déroulement de la pièce. Pas difficile par conséquent d'isoler certaines de ces strates ou de ces variations pour les présenter individuellement non dans une salle de spectacle mais dans l'espace d'exposition d'un musée aux murs d'une blancheur spectrale éclairés tantôt par la lumière solaire émanant en l'occurrence des immenses baies vitrées du Centre Pompidou, tantôt par celle, artificielle, des néons en fonction de l'heure de la journée (ou du passage des nuages!...). Une exposition vivante par conséquent, "invitant à voir le mouvement quand, seul, le son nous est offert, et à percevoir la musique quand, seule, la danse est visible".

Une danse dépouillée à l'extrême, rigoureuse, d'une grande simplicité qui, cette fois, se déroule selon les horaires d'ouverture du musée, dix-sept danseurs et huit musiciens paraissant tour à tour répéter comme sur une scène des fragments de l'œuvre recomposée pour la circonstance, au beau milieu d'un public composite qui, après de brefs moments d'hésitation, s'assoit sans autre forme de procès à même le sol. De temps à autre cependant, certains spectateurs se lèvent puis s'approprient l'espace, s'avançant tout près des exécutants comme pour mieux étudier leur art, comme pour mieux entrer en communion avec eux, comme pour mieux s'immerger dans leur musique ou dans leur danse. Le rapport entre artistes et public n'est plus du tout le même que celui qui s'établit lors de l'exécution de la même œuvre dans sa continuité au sein d'une salle de spectacles, les liens qui se tissent entre eux sont radicalement différents. Un va-et-vient qui, cependant, laisse de marbre les artistes, plongés chacun dans leur monde malgré les va-et-vient, à pattes de velours, il est  vrai, des spectateurs libres de vagabonder comme bon leur semble. Un spectacle-exposition** d'un concept totalement nouveau qui a le mérite de montrer les différentes phases d'élaboration d'un ballet mais qui, de par son dépouillement et son austérité, n'a réellement l'heur de ne séduire et convaincre que les fans ou les initiés.

J.M. Gourreau

Vortex temporum a t de keersmaeker ph a van aershot

Vortex temporum à sa création - Ph. A. Van Aershot

Work / Travail / Arbeid, exposition chorégraphique conçue par Anne-Teresa de Keersmaeker et interprétée par les ensembles Rosas et Ictus, Centre Pompidou, Paris, Galerie Sud, du 26 février au 6 mars 2016 durant 10 heures. En continu de 11h à 21h, chaque heure proposant une nouvelle partie de la chorégraphie et une nouvelle association de danseurs et de musiciens. En collaboration avec l'Opéra national de Paris.

 

*œuvre créée en 2013 et que l'on a pu voir au Théâtre de la Ville notamment en mai 2014.

**performance créée en mars 2015 au Centre d'Art Contemporain WIELS de Bruxelles sous le titre Work/Travail/Arbeid, s'étirant sur neuf semaines, en permanence accessibles au public. L’exposition sera présentée à la Tate Modern de Londres du 8 au 10 juillet 2016, puis au MoMA de New-York, du 25 mars au 2 avril 2017.

 

Anne Teresa de Keersmaeker - Work /Travail / Arbeid - Centre Pompidou - Février 2016

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau