Thomas Hauert Angel Margarit / From B to B / Voyage à travers les mots

                      from-ros-ribas-2.jpg Photo Ros Ribas

 

Thomas Hauert et Angels Margarit :

 

Voyage à travers les mots

 

Connaissez-vous ce petit jeu qui consiste à changer un mot dans une phrase pour en constituer une autre dont le sens sera totalement différent, et ce à tour de rôle, jusqu’à ce que l’imagination des joueurs participants soit tarie ? Eh bien Thomas Hauert et Angels Margarit ont corsé la difficulté en changeant non pas un mot dans une phrase mais une lettre dans un mot, ce à chaque étape de leur voyage de Barcelone à Bruxelles, périple qu’ils ont souhaité nous faire partager sur scène. Un mot représentatif de la contrée traversée – décliné parfois dans la langue locale – et qu’ils ont explicité par la danse ou auréolé d’une variation dansée.

Sous-jacents bien sûr, les problèmes de communication et de partage ou d’échange de cultures que ces deux personnalités aussi différentes que bien trempées ont pu rencontrer au fil du temps, ainsi que les diverses manières abordées pour les résoudre… Cela peut aller du simple jeu et de la connivence la plus totale jusqu’à la domination, en passant par des phases de réflexion, ponctuées parfois de frictions, d’un zeste de colère voire de violence. Bref, tout ce qui peut résulter d’une rencontre qui se prolonge dans le temps.

Le sujet en lui-même s’avère d’ailleurs passionnant. Entrer dans le domaine de l’autre, le comprendre, l’évaluer, le partager n’est généralement pas chose aisée. Il en résulte des atmosphères tantôt ludiques, tantôt graves, parfois surprenantes mais toujours fort variées.

Si l’éclectisme s’avére donc de règle, évitant le piège de la monotonie, les deux auteurs-interprètes se sont également montrés à la hauteur de leurs ambitions, offrant à leur public une pièce pleine de vie, de fraîcheur et d’allant, bien que parfois un peu sophistiquée. Elle est en outre servie par des musiques judicieusement choisies, et sujette à une interprétation forte, imagée, signifiante, parfois même électrisante mais toujours stylée. Un beau travail faisant honneur à leurs auteurs.

J.M. Gourreau

 

From B to B / Thomas Hauert et Angels Margarit, Théâtre de la Bastille, Octobre 2011

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau